Le fait social : C’est quoi et à quoi il consiste exactement ?


Actualité / mardi, septembre 6th, 2022

En sociologie, il est important de connaître le fait social. Si vous êtes en train de passer le bac ou déjà en étude supérieure, il est primordial d’en savoir plus sur le fait social. Ce terme est encore flou pour beaucoup d’étudiants. Vous pouvez donc trouver dans la suite de cet article les informations sur le fait social et notamment sa définition.

Le fait social par Émile Durkheim

Avant d’étudier un peu plus sur les faits sociaux, il faut s’intéresser à la personne qui est à l’origine de ce terme. Il s’agit bien évidemment d’Émile Durkheim. Le concept a vu le jour en 1895 dans son livre intitulé « Les Règles de la méthode sociologique ». Il est reconnu comme l’un des pères fondateurs de la sociologie. Il est également très connu à travers le monde par ses nombreux autres œuvres axés sur la religion et le suicide.

Émile Durkheim est né en 1858 et mort en 1917. Sans diplôme en sociologie ni en économie ou encore en psychologie. C’est un professeur agrégé en philosophie après ses études dans une école normale supérieure. Il a également enseigné les sciences sociales à Bordeaux. Il s’est fixé comme but de faire de la sociologie une discipline totalement indépendante.

Émile Durkheim possède sa façon à lui d’aborder les phénomènes sociaux. Contrairement à d’autres auteurs comme Max Weber, il pense plutôt que les institutions, l’Etat ou les sociétés ont une influence sur la société. Il donne donc plus d’importance à la socialisation d’un individu. Pour rappel, il s’agit d’un processus selon lequel l’individu apprend à intégrer la société pour devenir un être social.

Il est maintenant temps de s’intéresser sur la définition du fait social. Il s’agit d’un phénomène régulier qui se passe dans la société. Pour être plus clair, on peut le définir comme la manière d’être ou le comportement de plusieurs individus dans une société qu’ils en aient conscience ou non. Selon Émile Durkheim, il consiste en des manières d’agir, de penser ou de sentir extérieures à l’individu avec des pouvoirs de coercition qui s’imposent à lui.

Marcel Mauss a creusé un peu plus sur les faits sociaux pour avancer la notion de fait social total. Mauss le définit comme l’expression de façon collective les institutions religieuses, les règles juridiques, les institutions économiques, les règles morales, des phénomènes esthétiques et morphologiques.

Comprendre les faits sociaux avec des exemples

Il est assez difficile de comprendre les faits sociaux puisqu’il s’agit de phénomène abstrait. C’est mieux donc d’aborder la chose avec des exemples concrets. Le cas le plus concret est le choix du prénom d’un bébé pour les parents. Les statistiques ont démontré qu’il y a une certaine tendance pour ce choix dans la vie quotidienne d’un individu. On peut donc citer que dans certaines époques les prénoms courts ont été très tendances.

Le suicide est un fait social qu’Emile Durkheim développe dans son ouvrage du même nom sur la méthode sociologique. En observant les statistiques, il conclut que la hausse de cas de suicide n’est pas causée par la psychologie ni la classe sociale, mais plutôt une cause sociale. Selon lui les causes principales sont l’intégration et la régulation. La vie quotidienne ou la manière d’agir des individus est donc influencée par des phénomènes dans la société. Le travail sociologique et les sciences sociales se focalisent donc sur l’étude des personnes et de leur comportement.